Acheter en ligne


nd

billi 100% low cost

Tous les commerces et services

I love Bordeaux

Nos coups de coeur

Croisière Caraïbes

MSC Opéra - 9j/7n

1759€ TTC *

Week-End Portugal

Marques de Pombal 3* - 3j/2n petit déjeuner

440€ TTC *

Week-End à Séville

Eurostars Regina 3* - 4j/3n

260€ TTC *

Bilan 2016 : Une année record de plus, favorisée par l’international

04/01/2017

2016, pour l’Aéroport de Bordeaux, est encore une année remarquable.  Le trafic a atteint près de 5,8 millions passagers transportés. La plateforme enregistre une croissance de trafic de +8,9%  soit 469.600 passagers de plus qu’en 2015 et de +70% en 7 ans ;  une des toutes premières croissances des aéroports français. Un résultat à mettre à l’actif d’une offre particulièrement dense de destinations attractives dont une grande majorité à l’international. Au plus fort de la saison estivale, 101 destinations ont été proposées en vols directs. 2016 a vu la création de 15 nouvelles dessertes régulières et la venue de 2 nouvelles compagnies. L’internationalisation du réseau de lignes de l’Aéroport de Bordeaux s’est poursuivie à un rythme soutenu, elle constitue le vecteur principal de cette forte croissance avec une évolution du trafic international de + 11,3% (2.745.000 passagers). Au-delà du développement de ses lignes directes, toutes les composantes du trafic international de l’aéroport sont bien orientées. Notamment, les liens avec les hubs intercontinentaux participent également au succès avec 1.720.000 passagers soit 30% du trafic total. L’aéroport a enregistré une croissance moindre des mouvements d’avions (+5,3%) due à l’exploitation d’avions de grande capacité.

ENCORE UNE ANNEE DE CROISSANCE
Près de 5.760.000 passagers ont transité par l’Aéroport de Bordeaux, transportés par 28 compagnies aériennes.

Trafic passagers en 2016

La qualité du réseau
L’été a connu un record : 101 destinations directes desservies par 28 compagnies régulières, soit environ 700 fréquences par semaine au plus fort de la saison. 15 nouvelles lignes ont été lancées dont 10 nouvelles destinations. Cette offre est renforcée par les vols charters vers 22 destinations.

Ces 15 nouveautés portent 45% de la croissance annuelle en 2016.

Le succès rencontré par certaines d’entre elles a milité pour leur prolongation. Ainsi les lignes saisonnières d’été vers Berlin, Bristol, Edimbourg et Oran ont été poursuivies en période hivernale.

L’importance de l’offre internationale
Le trafic international enregistre +11,3% de croissance soit 2.744.500 passagers sur l’année.

En Europe, le trafic passager a progressé de +12,7%. Plusieurs éléments expliquent cette hausse : nouvelles destinations (Alicante, Berlin, Faro, Fès, Gran Canaria, Split), renforcements de lignes (Berlin, Bristol, Edimbourg, Oran) ou encore arrivée de nouveaux opérateurs sur une ligne existante (Madrid, Barcelone, Marseille, Venise).

Les Iles britanniques (646.000 passagers, +11,3%) et la péninsule ibérique (498.000 passagers, +22,7%) forment le duo de tête qui a attiré le plus de voyageurs, apportant plus de 157.000 passagers supplémentaires.

Londres est la première ville internationale desservie en terme de trafic grâce aux multiples fréquences quotidiennes vers trois de ses aéroports (Gatwick, Luton et Stansted). Pas ou peu d’effet du Brexit sur les résultats de ces liaisons, avec un trafic global de 449.000 passagers en croissance de +9,7%.

Venise remporte la palme de la meilleure croissance en 2016 avec +71%, suivi de Vienne, Barcelone, Cork et Athènes.

Barcelone est la destination internationale qui a augmenté le plus son volume de passagers avec 42.000 passagers supplémentaires en un an, suivi de Londres Gatwick (+20.000) et Amsterdam (+17.000).

Avec 9 grands hubs intercontinentaux accessibles, l’Aéroport de Bordeaux est une porte ouverte vers le monde. Près de 1.720.000 passagers ont voyagé via ces hubs en 2016 soit 30% du trafic total. Signal fort de l’internationalisation des passagers à Bordeaux, les croissances de ces plateformes sont en nette progression :
•Charles-de-Gaulle : +1,5% et 641.500 passagers
•Londres Gatwick : + 7% et 311.500 passagers
•Amsterdam: + 5,6% et 311.000 passagers
•Lisbonne: + 10,5% et 136.000 passagers
•Madrid : + 30% et 68.000 passagers
Ces 5  hubs battent leur record de trafic.
Seul le hub d’Istanbul subit un recul, résultat des événements 2016 intervenus en Turquie : -18,8% et 51.600 passagers.

Une croissance des vols nationaux conséquente

 Le marché national enregistre une belle performance +6,7 % soit plus de 3.000.000 passagers, une croissance accélérée en fin d’année.
Orly affiche une croissance annuelle de +3,4% et 991.200 passagers en 2016 alors que la compagnie Hop! Air France confirme la stabilité des 14 fréquences journalières pour 2017.
Lyon, 3ème ligne domestique après Paris Orly et Paris Charles-de-Gaulle et 1ère transversale française, dépasse, pour la première fois de son histoire, le demi million de passagers (507.300) et affiche une solide croissance de +7,2%. 
Marseille et la Corse avec 3 aéroports desservis (Ajaccio, Bastia et Figari) sont sur le podium des croissances avec respectivement +22,2% et +18%.

Le marché des vols low cost, moteur de la croissance
Le trafic low cost représente 45% du trafic total et progresse de +15,9% en 2016 soit 350.000 passagers supplémentaires. L’activité low cost génère 75% de la croissance de 2016. La part du low cost a été multipliée par 5 depuis 2009. Trois compagnies sont particulièrement présentes dans ce développement avec de nombreuses ouvertures de lignes cette année. La compagnie easyJet enregistre +14,5% de trafic soit 1.569.000 passagers et a inauguré 4 nouvelles lignes : Barcelone, Berlin, Marseille, Venise. Volotea avec +13,5% de trafic soit 358.000 passagers a proposé 4 nouveautés  en 2016 : Alicante, Fuerteventura, Las Palmas et Split. Ryanair a bondi de +7,5% pour 344.800 passagers.

D’autres compagnies low cost montrent aussi un beau développement sur Bordeaux : 
-Vueling : +13% soit 125.000 passagers
-Aer Lingus : +10% soit 57.750 passagers
-Flybe : +50,4% soit 26.300 passagers

Enfin, notons l’arrivée de 2 compagnies low cost en 2016, Iberia Express, la filiale low cost de la compagnie nationale espagnole, a conforté la liaison vers Madrid déjà exploitée par sa maison mère et Air Arabia Maroc, filiale du groupe émirati homonyme, en lançant en fin d’année une desserte de Fès.

Un mot sur le charter et l’impact de l’EURO de football
La ville et son aéroport ont accueilli l’Euro 2016 de football avec un impact direct sur le trafic de passagers : 225 vols supplémentaires affrétés notamment depuis Dublin, Vienne, Cardiff, Madrid, Budapest, Bruxelles et Bratislava pour un total de 21.600 passagers, 4% de trafic supplémentaire et des résultats en hausse de +10% pour les commerces de l’aéroport sur le mois de juin.

Le trafic charter enregistre de bons scores avec 80.000 passagers en 2016,  notamment grâce aux belles performances sur les destinations d’Héraklion, Fuerteventura, Olbia, Palerme, Rhodes et les nouveautés Minorque et Corfou. Ces vols sont principalement affrétés par les tour-opérateurs Héliades, Thalasso n°1, Look Voyages, TUI et Aeroviaggi.
La Guadeloupe et Cuba ont également été desservies en direct, respectivement par Costa Croisières et MSC.

Le fret : une activité complémentaire
Avec 24.300 tonnes traitées, le trafic global du fret a augmenté de 1,1% par rapport à 2015. Le fret avionné traditionnel (+11,4 %) aussi bien que fret express (+15,5%) ont progressé. Le fret camionné (-9,7 %) a reculé. L’Aéroport de Bordeaux reste une porte d’entrée indispensable pour les entreprises importatrices et exportatrices de la région. L’année 2016 a notamment permis à l’aéroport de mettre en service un nouveau poste d’inspection phytosanitaire pour les importations de produits végétaux et d’origine animale.

Les mouvements avions
La croissance de trafic à l’aéroport induit une augmentation des mouvements d’avions de 5,3% par rapport à 2015, de façon non proportionnelle au trafic grâce notamment à des avions de plus grosse capacité exploités par les compagnies low cost.

Les records 2016
Journée : 24.747 passagers le 17 juin, soit 2.404 pax de plus que le dernier record le 10 juillet 2015
Semaine : la semaine du 13 au 19 juin a connu la plus grande affluence avec 144.736 passagers.
Mois : juillet le mois le plus chargé avec 605.979 passagers, soit 54.000 de plus qu’en juillet 2015.

 

SERVICES : REPONDRE AUX NOUVEAUX USAGES ET BESOINS DE NOS CLIENTS

Un nouveau salon en salle d’embarquement du Hall A
Pour répondre à une clientèle désireuse de profiter d’un confort et de prestations haut de gamme, l’Aéroport de Bordeaux a ouvert un nouveau salon dans le Hall A en mai 2016. Cet espace d’attente s’étend sur 230m² et propose 117 places assises dans un cadre moderne de travail et de détente.

Nouveauté, le Salon Hall A est réservable en ligne sur le nouvel espace e-commerce de l’aéroport store.bordeaux.aeroport.fr
 

Parcs automobiles : une offre enrichie
Dans un objectif de fluidité du parcours du passager dès son arrivée à l’Aéroport de Bordeaux, un nouveau parc de 375 places, implanté face aux aérogares, est ouvert depuis novembre 2016. Adapté aux déplacements courts, le P1 Proxi répond notamment aux attentes de la clientèle affaires : au plus près de l’aérogare pour un temps d’accès ultra rapide aux terminaux.

Une nouvelle politique tarifaire des parcs autos a été lancée en 2016, marquée par une mise en avant des produits de réservation en ligne des parcs proposant une offre tarifaire différenciée et modulaire suivant les périodes. Cherchant à optimiser le taux d’occupation et attirer de nouveaux clients, l’Aéroport de Bordeaux a mis en place des offres promotionnelles durables (forfaits week-end, tarifs moins chers pour le P4) ou ponctuelles, uniquement réservables sur bordeaux.aeroport.fr

L’activité des boutiques et services poursuit sa croissance
Début 2016, SSP, l’opérateur principal des services de  restauration, inaugurait dans le Hall A, son nouveau concept de restaurant « Le Grand Comptoir ».
En mai, cette société agrémentait son point de vente extérieur Starbucks, situé au pied des vignes du terminal billi, d’une terrasse couverte. Ce concept extérieur est une première dans un aéroport pour cette enseigne internationale.
Cette réalisation achève le réaménagement des commerces du terminal billi  qui offre désormais  un espace commercial agréable et cohérent avec les attentes des passagers.
L’activité commerciale des boutiques et services en 2016 a réalisé de bonnes performances, naturellement en lien avec celles du trafic.

11,8 millions de pages vues pour bordeaux.aeroport.fr
aeroport.bordeaux.fr a enregistré 11,8 millions de pages vues et 3 millions de visites en 2016 soit une progression de +13% par rapport à 2015.  Le site a gagné 200.000 visiteurs uniques soit un total de 1.800.000 internautes venus recueillir des informations sur les services de l’aéroport, les destinations, les vols ou encore les horaires en temps réel. Le site mobile poursuit sa progression avec 43% des utilisateurs supplémentaires soit 600.000 par an. La nouvelle version mobile 2016  a  été optimisée rendant accessible l’achat de billets d’avion ou la réservation des parkings de l’aéroport.

LES LEVIERS DE CROISSANCE DURABLE

Le plus compétitif des grands aéroports français
L’Aéroport de Bordeaux s’est engagé dans une politique volontariste de maîtrise de l’ensemble des coûts aéroportuaires : principalement de la taxe d’aéroport et de la redevance aéroportuaire. La plateforme affiche le plus bas coût d’exploitation par rapport aux 4 grands aéroports régionaux, soit 15,10€ par passager : un vrai avantage concurrentiel pour développer le réseau de lignes mais également un vrai avantage pour les passagers de l’aéroport.

Une vague de succès pour l’Aéroport de Bordeaux et la région tout entière
La ville a été plébiscitée en 2016 par de multiples citations dans les média internationaux. Récemment encore, Bordeaux a été sacrée destination la plus attractive pour 2017 par le leader mondial des guides touristiques, Lonely Planet.
L’Aéroport de Bordeaux, pour sa part, s’est vu décerné le prix du « Meilleur Aéroport du Monde pour l’année 2016 » dans la catégorie moins de 10 millions de passagers. Décerné par la revue professionnelle Air Transport News, ce prix est une reconnaissance majeure dans l’univers du transport aérien.

La montée en puissance de la zone aéroportuaire
Premier pôle industriel de la Nouvelle Aquitaine, la zone aéroportuaire a développé en 2016 son attractivité et son pôle d’excellence aéronautique avec des projets structurants. L’Opération d’intérêt métropolitain « Bordeaux Aéroport » est un ambitieux projet d’aménagement et de développement pour l’un des principaux pôles d’attractivité métropolitain qui représente aujourd’hui 35.000 emplois, avec un potentiel de croissance de +10.000 emplois d’ici 2030.
Fin 2016, le groupe Thales a inauguré un nouveau campus industriel et de recherche. Le site regroupe, en bordure de la plateforme aéroportuaire, plus de 2 000 collaborateurs.
Le 10 novembre 2016, la société Dassault Falcon Service (DFS), filiale de Dassault Aviation qui a opté pour un transfert de son activité de maintenance à Bordeaux, a inauguré ses nouvelles installations. D’une superficie de 7200 m2, les infrastructures de DFS bénéficient  d’un accès direct aux pistes de l’aéroport.

PREPARER LE FUTUR
8 nouvelles lignes déjà prévues en 2017

A noter l’arrivée de 2 nouvelles compagnies aériennes à Bordeaux : Blue Air et Air Corsica, et le retour de Lufthansa sur la desserte de Francfort.

Le développement foncier
En 2017, Nexity reprend le projet de pôle tertiaire situé en entrée de la zone aéroportuaire dénommé le 45ème parallèle. Pour rappel, ce programme vise à développer un pôle hôtelier comprenant un hôtel haut de gamme et centre de conférence, un ensemble de bureaux et des services associés (restaurant inter-entreprise et parking). En 2016, les permis d’aménager et de construire de la première phase du programme ont été accordés.

Les étapes du projet de construction d’un bâtiment de jonction
2016  marque le lancement d’un projet majeur pour l’avenir de l’Aéroport de Bordeaux : la construction d’un bâtiment  de jonction entre les halls A et B.

Ce projet répond à 2 objectifs :
• améliorer le confort et  le parcours des passagers jusqu’à l’embarquement
• offrir de nouveaux espaces commerciaux pour une nouvelle expérience « shopping » coté piste et soutenir les activités extra-aéronautiques de l’Aéroport de Bordeaux.

Si 2016 a été l’année de rédaction du programme, 2017 sera une nouvelle étape décisive dans  la conception des bâtiments avec le choix notamment de l’équipe de la maîtrise d’œuvre.

Le fil conducteur est de concentrer tous les flux de passagers sur un Poste Unique d’Inspection filtrage (PIF) ouvrant sur un confortable espace  d’attente  doté d’une  nouvelle offre  de  commerces et de restauration.

Lancement des travaux prévu mi 2018 pour une mise en service courant 2020.

Réorganiser les accès et stationnement
Le réaménagement des accès routiers à l’aéroport, du parvis et des parkings sera lancé dès juillet 2017. Celui-ci s’inscrit dans une réflexion globale sur la refonte des accès à l’aéroport avec, en vision cible, l’arrivée du tramway à l’aéroport et du Bus à Haut Niveau de Service (BHNS).
La progression rapide du trafic s’est aussi traduite par une fréquentation soutenue des parkings et des engorgements ponctuels des linéaires départ et arrivée. La réorganisation et  la rénovation des parkings vont permettre une meilleure répartition des flux et une montée en qualité de l’accueil des voitures :
-Le parc P2, souvent en situation de saturation, va être redessiné, rénové et doté de nouveaux services dont une gestion dynamique des places disponibles ; son entrée sera également déplacée en amont afin de fluidifier l’arrivée vers les aérogares (début des travaux en août 2017 pour une mise en service en février 2018 )
-La capacité de certains parcs comme le parking de dépose et de reprise des passagers ou celui des entreprises de location de voitures sera augmentée (début des travaux en juillet 2018)
-La création d’une dépose minute sur la rampe d’accès au niveau des départs pour les Halls A & B (début des travaux en juillet 2018)
-La création d’aire de stationnement couverte dédiée aux deux roues (début des travaux en juillet 2018)

Ces derniers seront complétés par la création d’un pôle intermodal face au Hall B, au niveau des arrivées de l’aéroport. Il permettra aux passagers des connexions faciles entre bus et tramway dans les meilleures conditions de confort et de sécurité.
Ainsi à l’horizon 2019/2020, l’ensemble du parcours du passager depuis son entrée sur la plateforme jusqu’à son embarquement sera optimisé.

L’accessibilité de la zone aéroportuaire
L’impact économique de l’Aéroport de Bordeaux et sa croissance font de son accessibilité un enjeu prioritaire. Les projets de transports en commun ont été validés au printemps 2016 :
•le prolongement de la ligne du Tram A jusqu’à l’aéroport  dont la mise en service devrait intervenir en 2020
•la création d’un trajet d’un Bus à Haute performance desservant l’aéroport sur le trajet Pessac Bersol – Le Haillan dont la mise en service est prévu en 2018. Cette liaison permettra aussi aux passagers de se connecter au futur pôle d’échanges multimodal de Pessac-Alouette.
•l’amélioration de la mobilité de la zone de l’Opération d’intérêt métropolitain « Bordeaux Aéroport » (OIM). Cette année, l’accessibilité globale de la zone s’est améliorée par la mise à 2x3 voies de la Rocade fin novembre jusqu’à l’échangeur 10.