Acheter en ligne










Toutes les destinations depuis Bordeaux

billi

Réservez votre place de parking en ligne

I love Bordeaux

Actualités

03/07/2014
Infos passagers ...
30/06/2014
Un dernier clin d’œi...

Restez informé

L'eau

l'eauLes activités exercées sur les vastes surfaces imperméabilisées de la plate forme aéroportuaire produisent des eaux de ruissellement potentiellement polluantes. L'aéroport consomme également de l'eau potable et industrielle, rejetée sous forme d'eaux usées. L'Aéroport de Bordeaux suit ces problématiques de près, dans un souci de gestion équilibrée des ressources.

            

EAUX DE RUISSELLEMENT

L'aéroport rassemble cinq surfaces réceptrices ou « bassins versants » donnant naissance, en périphérie de la plate-forme, à ces ruisseaux : les deux bras de la Devèze à l'est, le ruisseau du Magudas au nord, celui de l'Hestigeac au nord-ouest, et de la Craste du Cerne à l'ouest.
La loi sur l'eau, principal texte réglementaire s'appliquant aux aéroports se traduit localement par des arrêtés préfectoraux pris à l'issue d'études hydrauliques et d'une enquête publique. Ils définissent, pour chaque point de rejet dans le milieu naturel, les paramètres quantitatifs et qualitatifs auquel l'aéroport se conforme strictement.

bassin versant aeroport de bordeaux

Bassin de régulation et de traitement des eaux avec séparateur à hydrocarbures. Tous les équipements sont maintenus par l'aéroport, et la qualité des eaux régulièrement contrôlée par un laboratoire agréé.

         

EAU POTABLE

Un forage et son château d'eau, relayés par un système de secours sur le réseau communautaire, alimentent l'aéroport en eau potable. Seule la zone de fret est raccordée exclusivement au réseau communautaire.
La qualité de cette eau, traitée par chloration, est suivie régulièrement par un laboratoire agréé et par la DDASS.

            

EAUX USEES

Les eaux usées de l'ensemble de l'aéroport sont collectées séparément des eaux de pluie. Elles transitent par des stations de relevage avant de rejoindre le réseau communautaire pour être traitées à la station d'épuration de Cantinolle, à Eysines.
Comme pour l'eau potable, un laboratoire agréé assure les mesures qualitatives des eaux rejetées.

                

VOIR AUSSI

Développement durable