+2,8% de croissance globale en février et +23,9% du trafic international

Publié le
Avion à l'Aéroport de Bordeaux

En février, la croissance globale est de +2,8%. La croissance est toujours stimulée par le trafic international avec +23,9% et spécifiquement par un trafic low cost à +20%. Le trafic national baisse de 11,2%. Hors activité des vols vers Paris, la croissance de l’aéroport atteindrait +16,7%. L’activité de février a été largement impactée par les épisodes de neige du 6 au 8 février et la grève Air France des 22 et 23, soit une perte de -2,3% de croissance. 

Les vols réguliers internationaux stimulent l’activité de l’aéroport avec une croissance  de +23,9%, soit 181.500 passagers. Les performances des trois principales dessertes internationales de la plateforme contribuent largement à cette croissance :

  • Amsterdam +9,7% et 18.000 passagers
  • Londres Gatwick +14,9% et 17.700 passagers
  • Genève + 16,3% et 15.200 passagers

Les hubs internationaux affichent également des performances significatives : Madrid +62,7% et Lisbonne +34,5%.
Les plus belles progressions sont les destinations où le trafic a doublé par rapport à 2017 : Dublin +140% (Aer Lingus), Bruxelles +103% (Brussels Airlines et easyJet) et Prague +105% (Volotea).

Le trafic domestique enregistre 196.100 passagers soit une baisse de 11,2%  liée au recul des vols vers Paris de 24,8%.  Les dessertes transversales continuent, quant à elles, à se développer significativement : Nice (+24,4%), Strasbourg (+5%) ou Marseille (+4,3%).

L’activité low cost affiche +20% de croissance (182.460 passagers) en février. Les trois premières compagnies en terme de volume sont easyJet (114.100 passagers, +9,1%), Ryanair (26.300 passagers, +16,9%) et Volotea (16.937 passagers, +76,3%).