Comparer et Réserver

Destination petits prix à partir de 30€ A/R

billi 100% low cost

Toutes les destinations depuis Bordeaux

Tous les commerces et services

I love Bordeaux

Nos coups de coeur

Séjour Maroc

Hôtel Oasis 4* - 8j/7n petit-déjeuner

au lieu de 569€ TTC *   479€ TTC *

Week-End Portugal

Neya Lisboa Hôtel 4* - 4j/3n petit déjeuner

370€ TTC *

Week-End Belgique

Gresham belson hotel 4* - 3j/2n

320€ TTC *

Bilan 2011 : l'aéroport enchaine les performances

02/01/2018

4.117.200 passagers : +12,4%

1ère croissance des grands aéroports régionaux français

 

Marquée par le 1er anniversaire du terminal low cost billi, les grands travaux de réfection de la piste principale, l’arrivée de 3 nouvelles compagnies et le lancement de 9 nouvelles lignes, l’année 2011 s’achève sur de nouvelles performances à l’Aéroport de Bordeaux. Le cap symbolique de 4 millions de passagers a été franchi pour la 1ère fois, hissant la progression de Bordeaux-Mérignac en tête des grands aéroports régionaux français : +12,4%, alors que les mouvements d’avions se limitent à +7%.

En dépit des effets du « Printemps Arabe » sur l’activité charters (-7,9%), l’international a poursuivi son ascension à +15,2%. Hors vols vacances, le score atteint +19% et, pour la 1ère fois, les grands « hubs » internationaux ont représenté plus d’1 million de passagers. Le trafic domestique, laissant derrière lui deux années de stagnation, a renoué avec une croissance nette de +9,1%.

 

2ème année consécutive de progression supérieure à 10%

Un an après un saut du trafic à +10,3% et 3 663 700 passagers en 2010, et à quelques jours de l’accueil du 4 millionième passager sur un vol Air Austral en provenance de La Réunion (le 28 décembre), l’Aéroport de Bordeaux dresse le bilan d’une deuxième année de progression supérieure à 10% : +12,4% et 4 117 200 passagers en 2011… l’aéroport « gagne » plus de 450 000 passagers par rapport à 2010. En deux ans, ce sont 790 000 passagers supplémentaires qui ont été conquis.

Pour la première fois, les hubs internationaux de Roissy Charles-de-Gaulle (Air France), Londres-Gatwick (British Airways en double desserte avec easyJet), Amsterdam (Air France KLM), Madrid (Iberia, ainsi que easyJet) et Lisbonne (TAP), représentent plus d’un million de passagers (1 080 000).

 

Les différents types de trafic s’équilibrent

L’année 2011 se caractérise par un équilibre des performances entre les grands types de trafic. Le national et l’international contribuent équitablement à 410 000 passagers supplémentaires (hors trafic non commercial et de transit) : respectivement +206 000 et + 204 000 passagers. Sur l’ensemble des vols réguliers, 428 000 passagers supplémentaires s’équilibrent entre les compagnies low cost  (+219 000 passagers) et les compagnies traditionnelles (+209 000 passagers). La plupart des liaisons mettant en concurrence deux compagnies stimulent le trafic global : Londres-Gatwick, Madrid, Lyon, Barcelone, Bruxelles et Rome gagnent à eux seuls près de 172 000 passagers, profitant à tous les opérateurs de ces dessertes.

 

2011, une année favorable…

…à l’extension du réseau 

Au total, ce sont trois nouvelles compagnies –Air Austral, TAP et la compagnie low cost Vueling- qui ont fait leur entrée à l’Aéroport de Bordeaux en 2011. Neuf nouvelles lignes ont été lancées entre février et novembre, dont une nouvelle liaison long courrier vers l’Océan Indien, et 6 nouvelles liaisons low cost : LA REUNION (AIR AUSTRAL), LISBONNE (TAP), PRAGUE (CZECH AIRLINES), MADRID (EASYJET), BARCELONE (VUELING), SEVILLE et ROME (RYANAIR), MARRAKECH ET AGADIR (JET4YOU).

…au trafic régulier des compagnies traditionnelles et des low cost

3 820 000 passagers ont emprunté des vols réguliers en 2011. L’Europe et l’international ont enregistré 220 000 passagers de plus qu’en 2010. Avec 1 925 000 passagers sur l’ensemble de son réseau, l’opérateur historique Air France affiche une croissance de +9,3%, et des performances nettement positives sur la desserte avec Paris : 40 000 passagers supplémentaires pour Charles de Gaulle, et 66 000 pour la « Navette » (Orly) qui repart à la hausse à +7%. L’implantation de la base Air France à Marseille et la politique tarifaire mise en place par la compagnie (A/R à partir de 51€TTC) profite directement à la ligne : 10 000 passagers de plus qu’en 2010. 980 000 passagers
ont emprunté des vols réguliers low cost qui, avec une offre proposant jusqu’à 27 destinations, progressent de +29%. EasyJet est la 2ème compagnie de l’aéroport en volume : 481 000 passagers, +31%. Ryanair a transporté 200 000 passagers, soit une croissance de +33%. A quelques semaines de son 1er anniversaire, le terminal billi a accueilli Vueling, portant à 9 le nombre d’opérateurs low cost avec Aer Lingus, BMI, Cimber Air, EasyJet, Flybe, Jet4you, Norwegian, Ryanair.  

…à l’Europe du Sud

Les vols réguliers comme les vols vacances ont fléchi sous l’effet des révolutions du pourtour Sud du Bassin méditerranéen : Djerba, Monastir, Marrakech… les valeurs sûres du tourisme tunisien et marocain ont enregistré des chutes de trafic jusqu’à près de 50%. Les effets combinés de ces crises géopolitiques, et la multiplication des ouvertures de lignes vers l’Europe du Sud ont directement profité à l’Espagne (Madrid, Barcelone, Séville), au Portugal (Lisbonne, Porto) ainsi qu’à l’Italie (Milan, Rome) : les scores atteignent jusqu’à plus de 86%, et la Péninsule Ibérique porte à elle seule 50% de la croissance de l’aéroport. Le trafic de Barcelone, en double desserte Air France et Vueling, a été multiplié par 2,5 : 27 000 passagers de plus qu’en 2010.

…au fret aérien

Si le total de l’activité fret (avion, voie de surface et poste) perd 1 200 tonnes sur l’année, 2011 favorise le fret par avion : il enregistre 8 000 tonnes, soit +19% de croissance par rapport à 2010. 

…au lien avec les « i-voyageurs »

La fréquentation du site bordeaux.aeroport.fr lancé en 2009 s’établit à 1 450 000 visites et 991 000 visiteurs uniques. Le catalogue des destinations confirme son succès et un intérêt manifeste pour les pages dédiées aux nouvelles destinations : 471 000 pages vues (+37%). Sélection continue d’offres tarifaires, de séjours de
groupes, de nouveautés, d’exclusivités et de « bons plans » des tour opérateurs et des compagnies, la rubrique « Coups de cœurs » représente 55 000 pages vues (+53%).

 

Une structure financière saine conforte les investissements

Dans son rapport 2011, l’Agence des Participations de l’Etat, actionnaire à 60% de la SA Aéroport de Bordeaux-Mérignac, met en exergue les indicateurs d’une structure financière très bien maîtrisée : 32 M€ de capitaux propres pour 6M€ de dettes financières nettes en 2010  (31 M€ et 8 M€ en 2009). En 2011, 10 M€ ont été consacrés à l’important chantier de réfection de la piste principale. Avec 15M€ environ, les investissements 2012 permettront entre autres de poursuivre l’amélioration des aires de circulation et de stationnement avions, et d’étendre la capacité des parcs automobiles (P4).

 

chiffres trafic 2011