Une forte progression à deux chiffres en février : +10,7% de croissance

Publié le
L’Aéroport de Bordeaux enregistre 422.100 passagers et une croissance de +10,7% par rapport à février 2018.
Aéroport de Bordeaux

En seulement deux mois, plus de 73.000 passagers supplémentaires sont passés par la plateforme. Le trafic des vols internationaux continue son ascension avec un développement de +13,6% de trafic soit 210.000 passagers enregistrés. Véritable vecteur de croissance, les vols low costs affichent une hausse exceptionnelle de +19,7% et plus de la moitié de l’ensemble des passagers soit 220.600 dans le mois. Le trafic domestique est aussi en progression avec un développement de +8% et 213.000 passagers. 

Le trafic international affiche une très belle croissance de +13,6% soit 210.000 passagers. Le Maroc séduit très fortement avec en tête Marrakech qui a accueilli plus de 8.000 voyageurs en vol direct de Bordeaux desservie par quatre compagnies aériennes (Royal Air Maroc, easyJet, Ryanair et Tuifly). Fès se classe dans les plus fortes augmentations de trafic et enregistre +97% de hausse avec l’arrivée de Ryanair sur la desserte en complément d’Air Arabia. Dans le top destination, Bâle Mulhouse prend la seconde place ce mois-ci avec une croissance de +49,3%, suivi de près par Prague avec +43,6% de trafic par rapport à février 2018. Londres enregistrent le plus grand nombre de passagers sur ses 3 aéroports confondus avec 30.200 voyageurs  en février. 
Les grandes capitales européennes continuent à séduire : Dublin (+24,8%), Berlin (+10,6%), Madrid (+6,6%). Le mois de février bat son plein pour les nouvelles lignes lancées cet hiver telles que Zurich (6.437 passagers), Manchester (2.170 passagers), Valence (2.153 passagers) ou bien Tel-Aviv (2.145 passagers).
Au-delà des lignes directes, les grands « hubs » européens continuent de drainer une clientèle en correspondance de plus en plus forte. Ce mois-ci les plateformes Paris Charles-de-Gaulle, Amsterdam, Londres, Madrid, Francfort, Zurich, Casablanca et leurs compagnies de référence ont permis d’accroître le volume de « connecting » de plus de 15%.

Le marché low cost est le moteur de cette attractivité avec une croissance confirmant la tendance 2018 soit +19,7% en février et 220.600 passagers. Les trois principaux acteurs de l’offre à bas prix au départ de Bordeaux affichent des croissances remarquables et pratiquement similaires : easyJet (+26,1%), Ryanair (+25,9%) et Volotea (+25,4%). La compagnie orange easyJet conserve la première place en terme de volume de passagers transportés avec 144.000 voyageurs enregistrés en février, soit le tiers du volume de l’aéroport.

Les vols domestiques enregistrent une progression significative de +8%. A souligner les bonnes performances d’Air France sur la desserte de Paris qui clôture le mois en positif avec +1% et 94.400 passagers. Les grandes villes transversales affichent de très fortes  croissances : +28,1% pour Lille, +23% pour Marseille, +20,7% pour Nice et +3,7% pour Strasbourg. Même la première ligne transversale de France, Bordeaux-Lyon, malgré sa grande maturité, a cru de plus de 13% en février. A noter que Ryanair vient renforcer l’offre nationale au départ de Bordeaux en proposant 3 vols direct par semaine vers Nantes à partir du mois d’avril.