Conditions sanitaires pour voyager en avion

Informations passagers

Publié le
Toutes les informations essentielles sur les restrictions sanitaires pour prendre l'avion sereinement en fonction de votre destination.
Pass sanitaire

Rechercher les conditions de circulation par pays

Afin de connaître de la manière la plus exacte, les conditions de circulation dans votre pays de destination, nous vous conseillons de vous rendre sur le site France Diplomatie qui vous garantit l'information officielle

Pass vaccinal et pass sanitaire

Voyages en France

Depuis le lundi 14 mars, le pass vaccinal n’est plus nécessaire pour voyager en avion en France (vols intérieurs)

 

Voyages dans l'UE et à l'international 

Le pass vaccinal ne s’applique pas pour les voyages à l’étranger. En ce sens, le pass sanitaire est donc toujours valable pour prendre l'avion, ce sont les règles de la destination qui s’applique. Il consiste donc généralement en la présentation, numérique à travers un QR code européen ou en version papier, d'une preuve sanitaire, parmi les trois suivantes :

  • La vaccination dans son schéma complet soit 2 semaines après la troisième injection (seulement 7 jours pour un voyage en France) ou 4 semaines après l'injection unique dans le cas du vaccin Johnson&Johnson.
  • Un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h.
  • Un test PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19 datant d'au moins 15 jours et de moins de 6 mois.

Concrètement, un policier aux frontières grec ou italien flashera un QR code présenté par un voyageur venu de France, d'Allemagne, des Pays-Bas... sans se soucier de la langue dans lequel le certificat de vaccination ou de test a été écrit. Son terminal de contrôle indiquera par une couleur verte ou rouge si le passager peut entrer ou non sur le territoire.

Les enfants de plus de 12 ans sont soumis aux restrictions sanitaires en vigueur (vaccination ou test PCR négatif) pour voyager en avion. L'obligation de présentation du pass sanitaire pour les passagers de 12 à 17 ans inclus, ainsi que pour les salariés des opérateurs de transport, s’appliquera à partir du 30 août.

Voyager en Europe et dans le monde

Concernant les voyages vers l'étranger, une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de la situation épidémique.

Voici la classification définie au 03 mars dernier : 

  • Pays « verts » : pays ou territoires connaissant une circulation négligeable ou modérée du virus, en l'absence de variant préoccupant émergent. Il s’agit des pays de l’espace européen, auxquels s’ajoutent Arabie Saoudite, Bahreïn, Cambodge, Cap Vert, Colombie, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Cuba, Emirats arabes unis, Équateur, Fidji, Gabon, Ghana, Guinée, Guinée équatoriale, Guinée Bissau, Honduras, Hong-Kong, Île Maurice, Indonésie, Japon, Koweït, Laos, Maroc, Mauritanie, Népal, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Ouganda, Qatar, Rwanda, Samoa, Sénégal, Sri Lanka, Taiwan, Tanzanie, Tchad, Togo, Vanuatu, Venezuela et Vietnam > Il s'agit des pays pour lesquels tous les voyageurs, vaccinés ou non guéris du covid peuvent se rendre sans motifs impérieux. Les règles en matière de tests, quarantaine, enregistrement en ligne, dépendent de chaque destination.
  • Pays « oranges » : Il s’agit de tous les pays n’étant pas inclus dans la liste des pays « verts ». Depuis le 4 février 2022, les règles en vigueur pour les pays classés sur la liste orange s’appliquent en provenance et à destination du Royaume-Uni. > Ce sont les pays pour lesquels seuls les voyageurs vaccinés peuvent se rendre sans motifs impérieux depuis la France. (Un certificat de rétablissement ne suffit pas !)

Il n'y a plus aucune pays classé Rouge ou Rouge écarlate depuis le 12 février. 

Les règles d'entrée et les situations sanitaires varient d'un pays à l'autre. Nous vous conseillons de prendre connaissance des restrictions sanitaires mises en place dans le pays où vous vous rendez directement sur le site du gouvernement.

Voyager en Outre-mer

À partir du 28 décembre 2021, un test négatif, PCR ou antigénique, de moins de 24h avant embarquement sera exigé pour toutes les déplacements à destination des Outre-mer. Cette obligation s’appliquera pour les déplacements depuis l’Hexagone comme depuis tous les pays étrangers. Cette mesure est nécessaire afin de protéger les territoires ultramarins de la nouvelle vague épidémique sous l’effet du variant Omicron et de limiter la circulation du virus dans le contexte d’une forte reprise les contaminations dans l’Hexagone.

Au regard de la situation épidémiologique locale, les autorités compétentes peuvent imposer des restrictions de manière localisées. 

À lire aussi

background-prepopin
Inscription newsletter

Recevez en avant-première bons plans et nouvelles destinations