Histoire de l'aéroport

D'hier à aujourd'hui, les dates qui ont compté !

L’histoire de l’Aéroport de Bordeaux, c’est celle d’une aventure.
Celle de l’aérien qui, dans ce grand Sud-Ouest qui nous tient tant à cœur, commença il y a plus de cent ans.
Celle de femmes et d’hommes qui, de génération en génération, œuvrèrent pour le désir de tout temps d’explorer, de conquérir, de partager… de voyager ! L'essor et le rayonnement international que connaît l’aéroport s’appuie sur cette longue histoire dont aujourd’hui, chaque jour, les milliers de professionnels de l’Aéroport de Bordeaux poursuivent avec passion le récit.

1912 Naissance de l'aéroport
1912 : l'aventure commence.
Naissance de l'aéroport. L'État acquiert 45 hectares sur les propriétés de Lartigue et Teynac, sur la commune de Mérignac.
Création aérogare
Années 1930 : le premier visage.
Création d'une véritable aérogare.
1931 : arrivée de la CCIB.
1931 : arrivée de la CCIB.
L'État concède à la Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux la gestion de l'aéroport pour une durée de cinquante ans.
travaux d'amélioration de l'infrastructure
Années 1960-1970 : de grands travaux.
Réalisation par l'État et la CCI de travaux importants, tels que l'amélioration de l'infrastructure, des aides à la navigation et à l'atterrissage... Le nombre de passagers est de 508 900 en 1970.
Première liaison Bordeaux-Paris
1962 : premier vol vers Paris.
Première liaison Bordeaux-Paris par Air Inter.
1970-75 : doublement superficie aéroport
1970-1975 : années de travaux.
La superficie de l'aérogare a quasiment doublé : 20 000 m2 de plancher. Création de nouvelles salles d'embarquement.
Création de deux niveaux Arrivées et départs
1986 : l'aéroport s'agrandit.
Création dans l'aérogare de deux niveaux distincts : Arrivées et Départs.
Inauguration du premier satellite national
1987 : premier satellite national.
De nouvelles installations à capacité de 2 millions de passagers et équipées de deux passerelles d'accès direct aux avions. Quatre ans après, construction du deuxième satellite international avec deux passerelles d'accès.
Création nouvelle aérogare
1994 : Création d'une nouvelle aérogare.
Le nouveau Hall B est affecté au trafic vers Paris, afin de faire face à la croissance du nombre de passagers. Inauguration le 17 juin 1996.
Nouvelle tour de contrôle
2000 : la tour de contrôle.
Mise en service de la nouvelle tour de contrôle, construction de nouvelles zones d'embarquement et d'un contrôle de bagages de soute.
Nouveau hall d'enregistrement
2003 : du nouveau dans le Hall A.
Ouverture du nouveau hall d'enregistrement et embarquement du Hall A.
concession d'exploitation SA ADBM
2 mai 2007 : naissance de la SA.
L'État concède à la SA Aéroport de Bordeaux-Mérignac, l'exploitation et la gestion de la plateforme aéroportuaire pour une durée de trente ans.
Extension du parc de stationnement
2008 : du nouveau sur les parcs.
Extension du parc de stationnement voitures, avec la création du parc économique P4.
troisième aérogare pour trafic low cost
2009 : début de la construction de billi.
Lancement des travaux de construction d'une troisième aérogare, dédiée au trafic low cost.
Inauguration du terminal billi
10 juin 2010 : le début du Terminal billi.
Inauguration de billi (Bordeaux illico), terminal low cost mis en service le 26 mai.
2012 : prise d'engagement environnemental.
2012 : prise d'engagement environnemental.
Lancement d'une étude du bilan carbone aéroportuaire. Elle préfigure, à la suite des précédentes chartes de développement durable, l'engagement renforcé de la Société Aéroportuaire avec la mise en place d'un système de management environnemental.
Extension du terminal dédié low cost
2014 : l'ère du low cost enclenchée.
Alors que le transport low cost a progressé au point de représenter 40 % du trafic total de l'aéroport, lancement des travaux d'extension du terminal dédié.
franchir cap 5 millions passagers par an.
2015 : agrandissement du terminal billi.
Début décembre, quelques mois après l'ouverture du nouveau hall d'arrivée du Terminal billi, l'Aéroport de Bordeaux franchit le cap des 5 millions de passagers par an.
6 millions de passagers en 2017
2017 : 6 millions de passagers.
Alors que le seuil de 6 millions de voyageurs est à son tour franchi en fin d’année, la Société Aéroportuaire s’engage dans un programme d’investissements de 130 millions d’euros. À la clé : l’évolution de la qualité de service et des infrastuctures nécessaires à l’accueil de 8 millions de voyageurs à l’horizon 2023.
background-prepopin
Inscription newsletter

Recevez en avant-première bons plans et nouvelles destinations