Pékin
Pékin

Pékin

La capitale de l’Empire du milieu continue d’intriguer les visiteurs du monde entier.

Compagnies desservant la destination

En partance de Bordeaux, cette destination peut être desservie en correspondance par les compagnies suivantes :

Offres de vols aller-retour

5 bonnes raisons d'y aller

La mystérieuse Cité Interdite
La mystérieuse Cité Interdite
Ce complexe impérial aux dimensions inégalées n’a rien perdu de sa grandeur. Après avoir intrigué les occidentaux durant des siècles, on y accède désormais sans difficulté mais avec tout le respect qui incombe à ce lieu historique majestueux.
Monter sur la Grande Muraille de Chine
Monter sur la Grande Muraille de Chine
Édifiée durant des siècles pour se protéger des invasions barbares, ce rempart serpente à travers 17 provinces. C’est la plus grande structure jamais construite par l’homme. Les portions les mieux restaurées se trouvent dans les montagnes au nord de Pékin, mais des randonnées peuvent aussi vous conduire vers des sites en ruines.
S’aventurer dans les Hutong
S’aventurer dans les Hutong
Ces ruelles anciennes vous plongent dans le Pékin d’autrefois, dévoilant des scènes de vie authentiques qui réunissent marchants ambulants, enfants jouant dans les allées, cyclopousses qui se faufilent et arbres qui poussent tant bien que mal, entre les câbles d’un réseau électrique anarchique. Le vrai charme de Pékin est ici.
Marcher sur la Place Tien’Anmen
Marcher sur la Place Tien’Anmen
Cette immense esplanade s’ouvre d’un côté sur des édifices soviétiques à la gloire du régime communiste, et de l’autre, sur la Porte de la Paix Céleste, principale entrée de la Cité Interdite. Voilà qui résume bien l’histoire incroyable de cet immense pays qui parvint à se réunifier.
La panorama depuis la Colline de Charbon
La panorama depuis la Colline de Charbon
Avant d’offrir la vue la plus époustouflante qui soit sur les toits mordorés de la Cité Interdite, cette colline artificielle de 108 mètre de hauteur fut d’abord érigée à la suite du creusement des douves. Elle servait à protéger ladite cité des esprits maléfiques portés par les vents du nord.

À voir / à faire

Culture et Histoire

Le Temple du Ciel

Le Temple du Ciel

Édifié par la dynastie Ming, en même temps que la Cité Interdite 1406-1420, ce sanctuaire est considéré comme l’achèvement de l’architecture traditionnelle et du symbolisme chinois. À l’intérieur comme à l’extérieur, il offre des décors somptueux qu’il faut absolument découvrir et se faire interpréter pour mieux les comprendre.

Palais d’été

Pour échapper à la chaleur étouffante de la capitale, les empereurs établirent un palais de villégiature entouré de lac immenses et de jardins. Le site qui s’étend sur 290 hectares abrite de nombreux pavillons, temples et sanctuaires, disséminés dans un cadre paisible et harmonieux.

Tombeaux des Ming

Tombeaux des Ming

Nichée dans une vallée au nord-ouest de Pékin, cette nécropole abrite les sépultures de treize des seize empereurs de la dynastie Ming. C’est tout simplement l’un des plus beaux ensembles funéraires de Chine. On peut s’y rendre en excursion pour une journée. À ne surtout pas manquer : la Voie des Esprits et le Tombeau Dingling.

Temple des Lamas

C’est l’un des grands temples de Pékin, peut-être le plus spectaculaire. Il fut le palais de l’Empereur Yongzheng avant d’être offert aux Moines tibétains. Il a miraculeusement survécu à la révolution culturelle et sert d’ailleurs au régime pour légitimer son lien avec le Tibet. Il n’en demeure pas moins un magnifique ouvrage architectural qu’il faut absolument visiter.

Musée National de Chine

Musée National de Chine

Il fallait un musée à la grandeur de la nation. C’est chose faite ! Il est immense et couvre ainsi toutes les périodes, depuis la préhistoire jusqu’à la révolution populaire. La partie la plus intéressante demeure celle de la Chine ancienne, dont les collections sont variablement exceptionnelles.

Sortir

Zhongnanhai et Parc Beihai

À l’ouest de la Cité Interdite se trouve plusieurs grands lacs dont les rives sont devenues des parcs incontournables qui abritent de magnifiques pavillons et édifices impériaux. Il fait bon flâner sur ces rives, voir louer un pédalo sur ses eaux paisibles où fleurissent les lotus . L’île aux hortensias est surmontée du Dagoda blanc, un stupa tibétain de 36 mètre de haut qui fut bâti lors de la visite du Dalaï-lama en 1651.

Assister à une pièce d’opéra

Assister à une pièce d’opéra

L’Opéra de Pékin se produit presque chaque soir dans le magnifique Théâtre Zhengyici, le dernier en bois du pays. On peut aussi assister à cet art ancestral au Palais des Corporations ou au Palais du Prince Gong en été. Les pièces s’inspirent de l’histoire et de la littérature chinoise et mêle chant, danse, mimes et acrobaties, dans un grand apparat de costumes multicolores et de maquillage prononcé.

Le temps d’un thé

La culture du thé est prépondérante en Chine, on en consomme tout le temps, de manière très succincte ou au contraire, de façon très sophistiquée dans le cadre des cérémonies traditionnelles où l’on sert de grands crus. Les maisons et les pavillons à thé sont d’excellents endroits pour découvrir la culture chinoise car on y organise régulièrement des représentations de musique traditionnelle, d’acrobaties, d’arts martiaux et de théâtre, pour divertir les clients.

L’empreinte des Jeux Olympiques de 2008

L’empreinte des Jeux Olympiques de 2008

Les J.O. ont profondément marqués Pékin qui réalisa pour l’occasion des travaux gigantesques pour assainir, moderniser et équiper la ville. Construction d’un nouveau terminal aéroportuaire, doublement du réseau de métro, ligne de train à grande vitesse, ce sont surtout les transports qui sortent vainqueurs de cette compétition. Le parc olympique est situé à 8 km au sud du centre. On peut notamment y admirer le fameux State National, aussi surnommé nid d’oiseau et la piscine olympique Cube d’Eau.

Gastronomie

Le canard laqué

Ce mets impérial est le plus connu du nord de la Chine. Après avoir été soigneusement séché, puis badigeonné d’une marinade sucrée, le canard est rôti sur des copeaux de bois parfumés. Il est ensuite découpé finement et enveloppé d’une crêpe avec une sauce, de la ciboule et du concombre, un véritable délice.

Saveurs de Shandong

Saveurs de Shandong

Patrie de Confucius, la région située plus au sud est davantage agricole que les environs de Pékin. Elle approvisionne donc largement la capitale en céréales, légumes, poissons et fruits de mer. Il n’est donc pas étonnant de retrouver de nombreuses spécialités de cette région à Pékin, comme la carpe à l’aigre-douce ou le porc Mu Shu, servi émincé dans des crêpes avec des œufs brouillés et des champignons noirs.

Capitale d’un empire

Des épices du Sichuan aux délicieux dim sum cantonnais, vous trouverez à Pékin des spécialités venues de tout le pays. Certains plats sont mêmes originaires de steppes ou des lointaines contrées arabes, notamment ceux à base d’agneau comme le ragoût mongol, un plat particulièrement adapté à la vie nomade des caravaniers.

Informations pratiques

Monnaie

Yuan

Langue

Chinois mandarin

Décalage horaire

+6h GMT

Distance

8684 km

Vous aimerez aussi

* Les informations de cette page sont données à titre indicatif et non exhaustives. La liste des compagnies aériennes est susceptible d’évoluer. Des modifications d'offres de vols peuvent intervenir à tout moment et sans préavis. Pour le détail des correspondances, se renseigner auprès des compagnies aériennes ou agences de voyages.

background-prepopin
Inscription newsletter

Recevez en avant-première bons plans et nouvelles destinations